The girl with the neon tattoo

Un petit redesign d’Älhänyäh, qui n’était pas assez cyberpunk à mon goût. Avec quelques tatouages au néon, ça corrige un peu le tir.

The girl with the neon tattoo

Session rattrapage : travaux persos

 

 

 

En parallèle des commandes de ce début d’année, j’ai continué à bosser sur mes personnages, et Lanaëlle en a fait les frais.

 

Redesign complet

 

Lanaëlle Model Sheet

Quelques ronds, un peu de peinture numérique et quelques heures de travail

Digital Painting Process Lanaëlle

 

Et tadaa

2015 Lanaëlle - FInal

 

En parallèle je me suis aussi amusé à animer tout ça, mais c’est pas fini

lanaattack_by_evilpnmi-d8g4z8p pixellanaelle_by_evilpnmi-d8gaoqt

 

 

 

 

Princesse martienne, études et essais

Princesse martienne, pour Dejah Thoris, Princess of Mars. 

C’était le thème imposé par le Trinquétte Weekly Challenge cette semaine. Photos de référence imposées, thème à respecter et des règles du jeu strictes. Notamment, en ce qui me concerne, l’obligation de ne pas couper le personnage, j’ai donc bien été obligé de dessiner les pieds du personnage. Ça me les fera, les pieds. Ceci dit, je m’en suis bien sorti avec quelques études rapides en parallèle. Beaucoup de boulot sur ce fanart de personnage de pulp d’Edgar Rice Burroughs (oui, le même que Tarzan), environ 10 heures au total (en comptant les recherches, retouches et changements de style au milieu – en dessin pur, on va dire environ 6h).

Je suis satisfait du résultat, et j’attends maintenant de voir si je vais passer les sélections du jury, qui est très exigeant. Que j’atterrisse sur la page ou pas, en tout cas, c’était très instructif. Vous pouvez en profiter ci-dessous. Je vous partage aussi le process avec quelques screenshots pris au fur et à mesure, à toutes fins utiles.

Trinquétte weekly challenge - Dejah Thoris princesse de Mars

Trinquétte weekly challenge – Dejah Thoris princess of Mars
(Cliquez sur l’image pour aller sur DeviantArt et profiter de la version grand format)

Process : Dejah Thoris princesse de Mars

Process : Dejah Thoris, princesse de Mars

Etudes, parce qu’on apprend tout le temps des choses

Et aussi parce qu’il faut chercher à les apprendre, et sortir de sa zone de confort. Donc… Des hommes j’en dessine pas souvent (pour le plus grand plaisir de Fen-X), mais au bout d’un moment, il faudra bien des hommes dans l’histoire de Lestaëlle et compagnie. Bah oui. Donc j’ai attaqué des études de personnages masculins. Visages, pour le moment. Bon, le problème de choisir des visages connus, c’est que je ne suis pas portraitiste, et que je n’ai pas cherché la ressemblance à 100%, mais à comprendre la structure du visage et son volume.

Pour les screenshots de film, je les ai trouvé sur Blu-Ray Movies Screenshots, un site particulièrement utile pour ce genre d’exercice.

Première victime : Yul Brinner dans Westworld (je ne connaissais pas, mais le pitch me donne envie).

Etude : Yul Brinner

Etude : Yul Brinner (Westworld – 1973)

Trop rajeuni, et Smirtouille m’a pointé quelques défauts du doigt, agrémenté d’un petit paintover qui m’a été utile. J’ai corrigé le tir pour l’étude suivante : Ed Harris dans History of violence.

Etude : Ed Harris

Ed Harris (History of Violence – 2005)

Essais, parce que je me cherche encore un style de dessin.

Et j’ai choisi Lestaëlle dans sa version actualisée : non plus simple voleuse/assassin, mais trader d’informations (ça sera surtout un métier bien plus intéressant pour développer le personnage…)

Lestaëlle : Blue outfit reboot

Lestaëlle (version grand format sur DeviantArt, cliquez sur l’image)

Lestaëlle : process

Le process, de la première pose de valeurs à la version finale.
(Comme précédemment, version grand format sur DeviantArt, cliquez sur l’image !)

 

Et… ce sera tout pour aujourd’hui. Merci de me suivre, vous êtes de plus en plus nombreux et ça me motive encore plus à partager mon travail :)

Prochaine étape : Antallyah, suite et fin.

Crazy Mechanic

 

L’info est déjà passée hier, mais je n’avais pas fait de post ici : j’ai terminé mon mécanicien fou dans les temps pour le défi Lascopainters.

Je pense que je vais étudier les outils, sa clé anglaise est fausse :)

Crazy Mechanic

Cliquez pour aller sur DeviantArt.

De la vidéo, un mécano et un faire-part

Vendredi dernier, j’ai donc essayé de terminer ma planche de BD mettant en scène Lanaëlle. Comme la dernière fois, j’ai compressé les quelques deux heures de direct en quelques minutes, vous retrouverez la vidéo juste en-dessous.

Mauvaise nouvelle, je n’ai pas terminé complètement, mais au rayon des bonnes nouvelles, je ferai encore un autre livestream vidéo dessus. En revanche, j’en intercalerai probablement un autre, histoire de changer un peu d’horizon. Je réfléchis à un petit quelque chose à organiser, histoire de vous faire participer, on en reparle.

http://www.dailymotion.com/video/xz7tt6

Il reste quelques petits temps morts sur la vidéo, mais je ne pouvais pas tout couper, et je ne peux pas m’empêcher de discuter avec les spectateurs qui viennent m’accompagner, ou qui me posent des questions, tout simplement. Merci donc à tous pour votre passage, je me sens moins seul à dessiner !

J’ai un peu mis en pause mon texture pack pour Minecraft, mais je ne l’oublie pas.

De la vidéo, un mécano et un faire-part

La preuve, en cadeau, le slip de diamant.

Ça m’a néanmoins permis de terminer en fin de semaine un petit croquis que j’avais fait en guise d’échauffement (ici sur DeviantArt). Je me suis bien amusé avec les couleurs, et je suis assez content du décor, malgré sa simplicité. Une incursion rapide dans l’heroic fantasy, avec une démone et un dragon.

De la vidéo, un mécano et un faire-part

Un clic = direction DeviantArt pour la version grand format

En parallèle, sur Lascopainters, le weekly contest #62 est lancé. J’y travaille.

De la vidéo, un mécano et un faire-part

Premières étapes (croquis / volumes / affinage).
Cliquez dessus pour la version grand format.

Pour expliquer le principe, Lascopainters est une petite communauté d’illustrateurs/graphistes (pro et amateur), qui se lance régulièrement des défis (les weekly contests, donc. Ne vous fiez pas aux noms, c’est une communauté française, qui s’échange astuces et critiques). Cette fois, le thème est lancé par Mark T. :

The First Boss.
Vous travaillez sur un projet de jeu vidéo sci-fi et l’on vous demande de faire le concept du premier boss, une créature humanoïde que votre personnage devra affronter.

 

Pour terminer, j’ai aussi reçu un faire-part de mariage, et je peux enfin dévoiler des images que je garde sous le coude depuis quelques mois (je ne voulais pas que la famille tombe sur les images avant que les faire-parts soient envoyés, surprise, tout ça). Non, ce n’est pas le mien, mais j’ai réalisé les illustrations du faire-part pour les mariés. Il faut d’ailleurs que je me réserve la date.

De la vidéo, un mécano et un faire-part

Je ne suis définitivement pas photographe.

 

Les mariés voulaient un style crayonné, approchant de celui du Petit Nicolas, avec le thème du jeu. Défi relevé, et je suis ravi que ça leur plaise. De la vidéo, un mécano et un faire-part De la vidéo, un mécano et un faire-part

Prochain livestream, planche de BD – partie 2/2

Bonjour à tous !

Je me suis décidé sur la date du prochain livestream pendant lequel j’essaierai de terminer ma planche de BD en direct : réservez la date !

19 avril 2013 à 21h00

 

Pour être plus précis, la dernière fois, j’ai avancé sur les trois premières cases de la planche, mais elles ne sont pas terminées, je suis surtout dans la phase où j’affine le croquis de base et où je place les couleurs et corrige quelques défauts. Il y aura d’autres sessions où je terminerai pour de bon les cases (j’alternerai probablement avec d’autres travaux que j’ai commencé).

Pour rappel du principe, je lance l’ouverture de ma « chaîne » livestream vers 21h, j’amènerai de la musique (du mashup, d’ailleurs je suis en train de mettre à jour la playlist), ou vous pourrez couper le son et mettre la vôtre (je n’utilise pas de micro). Vous avez possibilité de regarder en direct ce que je fais, mais aussi de participer grâce à une petite chatbox. Je me ferai un plaisir de discuter avec vous.

J’annoncerai le début du livestream sur les réseaux sociaux un petit quart d’heure avant le début. La dernière fois, j’en étais rendu à l’image ci-dessous, au terme d’un peu plus de deux heures de direct (résumées ici).

D’ailleurs, suite à des échanges avec des spectateurs après la dernière session, je laisserai à disposition le direct en version intégrale sur ma chaîne, mais je ferai une version courte en parallèle.

Etape finale du dernier livestream

Sinon, côté site, une petite mise à jour de pages est à venir (il est temps d’enlever la « fin des travaux ») et il est enfin officiellement jouable sur Chrome Maze (fini d’être bloqué au début du niveau sans pouvoir continuer ! :D) !

chromemaze

A vendredi ! :)

 

 

Le vendredi, c’est croquis !

Enfin, ce sont les croquis d’hier soir, mais je fais partager un peu.

J’ai donc enfilé ma casquette d’illustrateur après ma journée de boulot, et je me suis consacré à un peu d’entraînement.

J’ai commencé par des nez, mais je repousse toujours les pieds, pourtant ça aurait bien été avec :

Croquis - Nez

Puis j’ai enchaîné sur un class mode de 30 minutes sur Artists Pixelovely. Sur la dizaine de poses que ça m’a fait reproduire, j’ai retenu un croquis qui pourrait donner une illustration intéressante, qui me ferait bien bosser la perspective, d’ailleurs. Ça ne fait jamais de mal d’y retourner.

Croquis - pose 07

Je me suis ensuite tourné vers un générateur de personnages Cyberpunk (ça sert surtout à générer des personnages secondaires un peu plus étoffés que « c’est un bandit avec des yeux menaçants et il a une arme, attention »), et comme il en propose 10, j’ai lancé un dé, un bon vieux D10.

J’ai fait des croquis de plusieurs, mais j’ai retenu deux personnages, la première parce qu’elle sort un peu des canons habituels du personnage féminin taillée comme un fantasme :

Croquis - personnage cyberpunk

La seconde, parce que DATA MUST FLOW ! Et aussi parce que des elfes, j’en avais pas fait depuis un moment. L’image est disponible en format fond d’écran sur DeviantArt.

Data must flow

Une seconde petite virée Cyberpunk

Une petite fausse joie, je ne dévoile pas une seconde planche de mon univers cyberpunk, mais l’avancée de la première planche. J’avais fait il y a quelques temps maintenant un deuxième sondage pour éliminer mes works in progress, et c’était Lanaëlle qui était sortie en tête.

Planche BD Cyberpunk - Lanaëlle

Comme prévu, j’ai tenté de finir la planche en live, mais il me faudra plus d’une soirée pour ça, je prévois donc dans les semaines à venir de finir les 3 dernières cases (aux alentours de la mi-avril, j’en dirais plus ici même). Sachant que, il est plus que probable que j’attaque ensuite les finitions (j’ai surtout dégrossi le travail depuis le croquis préliminaire), il y aura donc au moins une séance de plus ensuite.

En attendant, j’ai compressé les deux heures vingt de live du 29 mars dernier en quelques minutes, que vous pouvez retrouver ci-dessous, bon visionnage !

http://www.dailymotion.com/video/xyqvsm

 

Kayla – reboot 2013

Et pendant que vous votiez, je faisais un petit reboot !

Kayla 2013

Kayla, 2013. Cliquez pour aller sur DeviantArt.

 

Je n’ai jamais trop dessiné Kayla, le troisième membre du trio Harlequin. Le dernier doit dater de 2008 et je l’ai jamais scanné/diffusé. Bon, on est en 2013, tout va bien.

kayla2013sketch

Etape 1 : sketch

Etape 2 : Valeurs

Etape 2 : Valeurs

 

Une petite virée cyberpunk

J’aime bien le cyberpunk, et en général les dystopies associées. Une dystopie est une contre-utopie, elle propose une vision très pessimiste de nos sociétés actuelles : pollution, surpopulation et criminalité à tout va. Je vais pas vous détailler les univers cyberpunk, d’autres ont fait ça bien mieux que moi avant, Gibson et K. Dick en tête (même si m’a fallu attendre Blade Runner – le film -pour découvrir le genre. So mainstream). D’ailleurs, mes personnages vivent en plein dedans, méga-corporations, implants cybernétiques, guerres de gang et missions louches pour une poignée de brouzoufs inclus (entre autres…). Bref, je m’étale pas, j’essaierai de détailler le monde tel que je l’ai imaginé il y a bien longtemps, autour d’une table, avec des dés et des potes.

En revanche, je peux juste dire ceci avant de passer à mon teasing de compétition ci-dessous : l’extrait se situe après une intrusion dans une usine de jouets (oui oui), la sécurité est bien entendu alertée. Bref, c’est l’intro de mon projet de BD.

Pourquoi je sors ça maintenant ? J’ai juste commencé ma soirée avec des thumbnails (c’est-à-dire juste des toutes petites cases avec uniquement des valeurs de gris pour jouer sur les volumes, éclairages…), et j’ai fini avec ça.  Certains diront qu’il était temps que je me mette à ce projet (qui s’annonce titanesque), même s’ils seront peut-être tristes de savoir que ce n’est pas pour tout de suite. Que ces certains se rassurent, ça ne veut pas dire que je n’y travaillerai pas. Rendez-vous après la p’tite n’image pleine de p’tits dessins.

Cyberpunk - planche

Meet Lanaëlle – brouillon

Ha oui, il manque les dialogues. A la louche, ça donne ceci :

Case 1 :  – Je me déplace vers le secteur en alerte. Terminé.

Case 2 : – Il y a une porte ouverte, celle des peluches … 

Case 4 : – … et des poupées. Salut vous.

Case 6 : (Lanaëlle) – Ne m’appelle pas « poupée ».

Je suis mauvais en dialogues, j’assume, et j’en profite pour présenter Lanaëlle, qui est chef du Trio Harlequin, une bande de cambrioleuses, plutôt douées. En général, elle est toujours sur des bons coups, mais ne reste jamais riche bien longtemps, parce que les médicaments dont elle a besoin pour éviter le rejet de ses implants (les deux jolis avant-bras démesurés là, oui oui) coûtent chers. Accessoirement, rendent bien accro, aussi.
Dans le personnage, il y a du Space Marine, un brin de poupée gonflable, un peu de Punky Brewster et de Cammy (de Street Fighter). A l’origine, c’était une elfe, et puis finalement, j’ai viré ce détail qui ne servait à rien. C’est valable pour les deux autres de la bande et Lestaëlle, la grande soeur de Lanaëlle (tous ces trémas vont vous arracher les yeux, attendez que je vous parle d’Älhänyäh).
Tant qu’on parle de ça, les deux soeurs ne peuvent pas se sentir, une histoire bête. Je vous raconterai un jour (ça pourrait faire l’objet d’une BD en quelques planches à peine, si ça vous branche).

C’est fait en speed, c’est du brouillon, mais j’avais envie de partager ce petit pas dans l’univers de Lanaëlle et Lestaëlle, les deux soeurs ennemies.

Lanaëlle – recherches

Lanaelle20130204

Recherches sur un personnage.

Visible sur DeviantArt.